Italian - ItalyFrench (Fr)English (United Kingdom)

De son ancien nom romain Cusius et Cusio en italien, le lac d’Orta est parallèle au lac Majeur et séparé par le mont Mottarone (1491 m), il est sur la route qui porte de Domodossola à Novara. C'est le plus occidental des lacs alpins, crée par le glacier du Simplon, ses eaux sortent au nord pour rejoindre le Toce (via la Strona), puis le lac Majeur. Long de 13 Km sur 1,5 Km de large et à une altitude de 292 mètres (soit 100 m plus haut que le lac Majeur). La ville de Orta se trouve sur le rivage d’une péninsule triangulaire, au front de l’île de S.Giulio, toute exposée à Ouest/Sud-Ouest. Le nom prend son origine de la position: l’ancien nom, Hortus,vient indiquer le rôle de potager du château de l’ile de S. Giulio. L’installation d’Orta et de l’île de S.Giulio remonte à la période tardo-Romaine. Ensuite, l’île de S.Giulio, étant fortifiée, fut le siège du duché Lombard, comme on peut bien lire dans l’histoire de Paul le Diacre et témoigné par les tours d’observation posées tout au tour du lac. Le 962 d.C. Ottone le premier mit au siège la reine Willa, épouse du roi Berengario II, tandis qu’elle se trouve sur l’île de S.Giulio.

Willa soumise, Ottone donna l’ île, le pays d’Orta et les terres qui étaient sous cette domination, à l’évêque de Novara, qui les tiens pendant des siècles, jusqu’à la période de Napoléon. À l’époque ottonienne remonte la magnifique chaire en marbre serpentin dans la basilique de S. Giulio. Dans l’époque suivante l’île et le bourg s’enrichent avec palais et hôtels particuliers et dans le dernier siècle, on complète l’anneau des villas. Aujourd’hui on peut traverser Orta, qui est intacte, avec ses ruelles pavées de cailloux, seulement à pied. La rue la plus importante conduit sur la place au bord du lac, juste face à l’île de S. Giulio. Au milieu il y a le Palazzo della Comunità (environ 1500) et la montée, qui bordée par des palais, mène à l’église paroissiale (environ 1700), et au Sacro Monte (environ 1600), au bout de la colline. Ce complexe qui comprend le couvent des Capucins, auprès de l’église et vingt chapelles qui célèbrent la vie de S. François fut établi entre les siècles XVI et XVII. On peut voir des statues de Rusnati, Falconi, Bussola, et fresques de Morazzone et Ferrari. Des 2004 Le Sacro Monte est patrimoine UNESCO.

San Giulio  San Giulio Panorame